fr En
  • Vidéo évaluation du Programme d’Appui à la Société Civile en Tunisie

  • Vidéo évaluation du Programme d’Appui à la Société Civile en Tunisie

  • Vidéo évaluation du Programme d’Appui à la Société Civile en Tunisie

  • Vidéo évaluation du Programme d’Appui à la Société Civile en Tunisie

  • Vidéo évaluation du Programme d’Appui à la Société Civile en Tunisie

Production de contenus visuels, artistiques et analytiques

Les acteurs

> Le client : EPD (Bruxelles) pour la Délégation de l’UE en Tunisie
> Production : Collateral Creations
> Réalisation : Alban Biaussat & Michel Tabet
> Images & montage : Michel Tabet & Alban Biaussat
> Design graphique & motion : LOUIS
> Mixage audio : Stéphane Rives
> Etalonnage : Yannig Willmann
> Traductions : Mériam Azizi
> Soutien méthodologie & évaluation : Florence Burban

>

Les attentes

Développer un méthode de captation et de synthèses d’éléments de contexte et d’impact de ce programme financé par l’UE à hauteur de 7m d’euros grâce à la vidéo, en complément des missions d’expertise et d’évaluation du programme. Production de deux films évaluatifs : à mi-parcours (début 2015) et en phase finale du PASC (début 2016).

Afro food... for thought : Nigéria Le Mur de Chicon-Witloof (Belgique)

Le contexte

The European Partnership for Democracy (EPD), basé à Bruxelles, met en œuvre un programme ambitieux de soutien au renforcement des capacités des associations qui ont émergé dans les dernières années en Tunisie. Comme tous les projets financés par l’aide publique au développement, ce PASC doit être évalué par des spécialistes extérieurs au programme.

Collateral Creations a été sélectionnée par EPD pour réaliser une évaluation vidéo de son Programme d’Appui à la Société Civile en Tunisie (le PASC) financé par l’Union européenne. Ce projet original et innovant a été lancé en avril 2014 et s’étale sur 2 ans.

Collateral Creations a développé et mis en oeuvre une méthode visuelle fiable et créative, fondée sur les critères évaluatifs de l’OCDE/DAC, afin d’évaluer la pertinence et l’impact de ce programme qui vise à favoriser le dialogue entre les autorités tunisiennes et la société civile.

Premier film : pertinence & contexte du Programme

Ce premier film se concentre sur le contexte dans lequel s’inscrit le PASC en Tunisie, marqué par :

  • Une période de transition qui suit la révolution de janvier 2011, menée par une assemblée constituante élue, le passage d’une nouvelle Constitution en janvier 2014 et l’avènement de la démocratie représentative tunisienne avec l’organisation d’élections générales fin 2014.
  • Un soutien massif et pas toujours coordonné des PTF aux nombreuses OSC qui ont émergé, plus ou moins militantes et aux capacités inégales.
  • La dimension sécuritaire domestique affectée par la dégradation de la situation en Libye et dans le sud Sahélien.
  • Les tensions domestiques entre laïcité et islam politique, dont les échos et les enjeux se sont régionalisés voire globalisés.
  • L’émergence de la Tunisie comme un modèle de stabilité au regard des autres pays arabes, qu’ils aient connu des évènements révolutionnaires post 2011 ou non.

La question que cherche à aborder cette évaluation filmée est ainsi notamment de comprendre si le PASC demeure adapté ou s’il peut/doit s’adapter à ces changements afin de pérenniser ses acquis et favoriser l’émergence d’une démocratie tunisienne qui soit aussi participative.

Approche filmique

La perspective des réalisateurs-auteurs/évaluateurs est affirmée tout au long du film, pour se différencier d’un film de communication institutionnelle.

Le générique d’introduction fait référence à l’analyse de la base documentaire du PASC, étape préliminaire de toute mission d’évaluation.

Le contexte général est d’abord abordé à Tunis avec les responsables du programme. Façon de planter le décor.

Une mission de terrain permet ensuite de « documenter » 3 thématiques de gouvernance locale soutenues à différents niveaux de développement par les bureaux du PASC, comme autant d’études de cas.

Une réunion du comité de suivi a enfin été filmée de retour à Tunis pour démontrer la capacité du niveau central de réagir face aux problématiques remontées du terrain, selon une logique proprement « évaluative » qui met en scène le dialogue.

En outre, l’équipe CC a voulu afficher par des astuces visuelles son acceptation des contraintes techniques, logistiques et de temps de ce projet pour affirmer la valeur ajoutée de cette démarche originale, en toute transparence. Cela se traduit par exemple par l’intervention des réalisateurs à l’écran ou par l’utilisation de portraits photo décalés évidemment mis en scènes.

Enfin, le ton parfois volontairement léger reflète une des conclusions positives de cet exercice : l’utilisation de matériel audiovisuel est source de motivation pour les personnes impliquées, notamment celles interviewées. Leur participation à l’évaluation s’en trouve ainsi encouragée, au bénéfice de l’objectif de capitalisation et de diffusion des expériences.

Vous pouvez visualiser la vidéo en français ici :

Vidéo évaluation PASC Tunisie (version FR) from Collateral Creations on Vimeo.

Vous pouvez visualiser la vidéo version en anglais ici :

Video evaluation of PASC Tunisia (ENGLISH version) from Collateral Creations on Vimeo.

Vous pouvez visualiser la vidéo sous-titrée en arabe ici :

Vidéo évaluation PASC Tunisie (version ARABE) from Collateral Creations on Vimeo.

Ci-dessous, quelques captures d’écran de cette vidéo :

Des informations supplémentaires sont disponibles sur les sites internet suivant :

EPD : http://www.epd.eu

PASC Tunisie : http://pasctunisie.org